Précisions sur le Tchernobyl

Le Trait Tchernobyl pose souvent problème à nos lecteurs. En attendant leur parution dans le prochain Parazitnyi ou une insertion dans une révision du Soviet des étoiles, voici des exemples d’utilisation, qui, nous l’espérons, apporteront d’avantage d’éclairage sur cette compétence.

Igrishka Bogdanoff

Igrishka est le fils des célèbres savants Bogdanoff.

Ses deux pères ayant abusé de silicone et de botox pour rester au summum de leur beauté, Igrishka a développé une mutation : il est l’homme élastique.

Ce n’est pas parce que ses deux parents sont des célébrités reconnues dans toute l’Union, qu’Igrishka a la vie facile pour autant : une fois que ses génies de pères eurent réussi à concevoir un enfant à partir de deux hommes, un confrère jaloux monta en épingle le fait que l’un des deux géniteurs avait pour l’occasion changé de sexe et un scandale éclata. Igrishka fut vite relégué dans un coin du laboratoire et fut élevé par des cobayes tau cétiens. À sa majorité, Igrishka s’enfuit et le voilà prêt à se lancer à l’aventure !

Doctrine : FAUCILLE

ACROBATE 2/ ACTION PARTISANE 1/CORRUPTION 4/ÊTRE AU PARFUM 4/ GROUILLOT 3/MARCHÉ NOIR 4/ POUPÉE RUSSE 1/ PROPAGANDE 4/ SOCIAL TRAÎTRE 2

TRAITS SUPPLÉMENTAIRES : TCHERNOBYL 4

SIGNES PARTICULIERS : Élasticité ; Minorité clandestine (victimes des expériences des frères Bogdanoff).

ARMURE : Son élasticité absorbe les coups.

Voilà comment Igrishka pourrait utiliser son score en TCHERNOBYL :

  • Lors d’une expédition dans un kosmodock en ruine, les Kamarades se retrouvent au fond d’un puits d’aération, à espérer atteindre les étages supérieurs jusqu’ici condamnés. Tandis que les autres joueurs font un jet en MÉDAILLE OLYMPIQUE, pour grimper en s’agrippant aux décombres, Igrishka annonce qu’il s’étire jusqu’à se saisir une rampe de sécurité, plusieurs mètres au-dessus. Le SG lui fait faire un jet en TCHERNOBYL, plutôt qu’en autre chose.
  • Lors d’une autre séance, les personnages assistent au concert des Novye Pussy Griottes, sur Poutine 18. Alors que les jeunes femmes, la tête recouverte d’une cerise mutante, entonnent furieusement : « Yesus bylor 47 khromosom » (Jésus avait 47 chromosomes), les forces de l’ordre déferlent dans la salle. Les Joueurs résolvent un obstacle collectif pour résister aux costauds en uniforme, aux matraques, et aux gaz lacrymogènes. Tandis qu’un joueur repousse les policiers en se servant d’une table (jet en LUTTE ou en MUSKLE), un joueur décide de renvoyer aux sbires du régime leurs grenades à gaz, en utilisant son score en AK 47. Igrishka aime cette idée et décide de l’aider, empoignant deux poteaux il transforme son corps élastique en fronde, pour que son ami puisse tirer plus loin. Le SG, appréciant encore une fois ses idées, lui fait faire un jet en TCHERNOBYL. Fuyant l’émeute, Igrishka se retrouve malgré lui face à un pandore, avec une matraque en plomb. N’ayant aucun score en combat, le personnage propose au SG de se battre avec son score en TCHERNOBYL. Il prétend que son corps étant élastique, la matraque de l’homme va rebondir dessus, pour que finalement le policier se la prenne dans la figure. Le SG trouve cela limite. Il propose à Igrishka de lui laisser faire son jet en échange d’un zloty. Plus Igrishka voudra abuser de ce genre de manœuvre, plus le SG lui fera payer cher, jusqu’à, peut-être, lui interdire (tout dépend de l’opinion du SG, c’est sa table de jeu après tout !).
  • Enfin, alors que les Kamarades se sont faits malgré tout arrêter et finissent en camp de travail, Igrishka annonce qu’en tenant deux pelles à bout de bras, et en imprimant plusieurs torsions horribles à son corps, il essaye de se transformer en rotor géant, pour décoller au-dessus des barbelés comme une sorte de jouet avec un moteur à élastique. Le SG pense que s’il laissait faire le joueur, cela mettrait son scénario en péril, ou constituerait un précédent dont le joueur risque d’user encore et encore, jusqu’à gâcher certaines sessions. Il annonce à Igrishka, sans lui faire faire de jet, qu’il s’élève du sol de 10 cm, et fini dans le décor. Il ne volera pas de sitôt. Si le joueur s’obstine à vouloir voler, le SG peut aussi lui suggérer de se payer le Signe Particulier « Vol », toujours en TCHERNOBYL…  
  • Autre chose, imaginons maintenant qu’Igrishka veuille pouvoir renvoyer les balles et faire des dégâts grâce à son pouvoir d’élasticité, le SG lui autorise une fois, pour une poignée de zlotys, puis lui demande de se racheter un autre pouvoir mutant s’il désire que cela devienne une habitude. Après s’être mis d’accord, Igrishka s’achète un nouveau signe particulier pour 2 points d’expérience (10 points dans la version amateur des règles). Voilà à quoi ressemble le nouveau pouvoir d’Igrishka, puissant mais plus spécialisé : Rebond Balistique. Désormais si on attaque Igrishka avec une arme à projectile, Igrishka peut se défendre avec son score en Tchernobyl, comme si c’était une compétence de combat. Sa texture particulière et un certain entrainement lui permettent en effet de renvoyer les balles ou autre à ses propres attaquants. Signalons tout de même deux limitations : ce pouvoir ne fonctionne qu’à distance, et Igrishka doit être attaqué, il ne peut pas prendre l’initiative de l’agression.

Si l’on résume, le TCHERNOBYL et ses pouvoirs sont une sorte de compétence de forme très libre, qui n’a de limite que l’imagination du joueur et ce que lui permet le SG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.