Chroniques marxiennes : à la cour de Jobard le Hjort

Ce scénario est à jouer quand un des Kamarades du groupe manque à l’appel ou que son joueur décommande au dernier moment : si le personnage n’est pas là, c’est parce qu’il a été figé dans une plaque de marc de café et ramené comme un trophée dans un des palais secrets de Jobard le Hjort, bien protégé par sa horde de contrebandiers administratifs. Comment est‐ce que les joueurs présents vont sauver leur kamarade, c’est là toute l’intrigue de cette histoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.